Financements externes à l'entreprise : quels sont-ils ?

Les différentes façons de financer vos projets
les financements externes à l'entreprise

Que l’on souhaite créer ou développer son entreprise, on doit souvent se confronter à la recherche de financements pour mener à bien ses projets. Mais vers quels types de financements externes se tourner ? Qu’ils soient publics ou privés, il est nécessaire de comprendre leur fonctionnement pour pouvoir déterminer ceux qui correspondent à vos besoins. Sift Solutions vous en dit plus sur les financements externes afin que vous puissiez concrétiser vos ambitions. 

Avant d’aborder le volet des financements externes sur lesquels nous allons nous concentrer, sachez qu’il existe également les fonds propres et quasi-propres qui eux sont internes à l’entreprise. Si ce sont bien les financements externes qui vous intéressent, alors vous êtes au bon endroit !

Quels sont les types de financements externes ?

On vous éclaire 💡

 

Les financements externes en détail

Les financements externes à l’entreprise peuvent être classés en deux grandes sous-catégories : les financements privés et les financements publics.

👉 Passons en revue les différents types de financements privés existants.

  • Emprunt bancaire

C’est certainement le plus connu. Une banque met à la disposition d’une entreprise une certaine somme qui doit être remboursée selon un échéancier défini en amont. Pour bénéficier de cette somme, l’entreprise s’engage à payer des intérêts qui constituent l’apport de fond pour l’organisme prêteur.

  • Micro-crédit

Le micro-crédit est un emprunt dont le montant ne peut pas dépasser la somme de 10 000 €. Il est destiné aux entreprises qui ne sont pas parvenues à obtenir un emprunt bancaire classique et est financé par des organismes prêteurs habilités.

  • Crédit-bail

Il correspond à un contrat de LOA (location avec option d’achat). L’entreprise loue un bien auprès d’un fournisseur en lui versant un loyer. À la fin de la période de location, il est possible pour l’entreprise de conclure par une promesse de vente pour acquérir le bien précédemment loué.

  • Location financière

Location d’un bien auprès d’un fournisseur moyennant le règlement d’un loyer. La location financière est soumise à un contrat de LLD (Location Longue Durée) qui définit la durée de la location ainsi que le montant des loyers et la valeur d’assurance. À la différence du crédit-bail, la location financière ne propose pas d’option d’achat.

  • Crowdfunding

Également appelé financement participatif, le crowdfunding est un système de collecte de fonds réalisé auprès d’un large public afin de financer un projet de création ou de développement d’activité. Ces collectes sont le plus souvent réalisées sur des plateformes digitales spécialisées et prennent la forme de dons, de prêts rémunérés ou d’investissements en capital.

  • Love Money

Correspond à la contribution en capital de l’entourage et des proches des dirigeants d’une l’entreprise ou de porteurs de projet. Le plus souvent ce sont la famille et les amis qui, en échange, deviennent associés de la société en question.

  • Business Angels

Se dit d’un investisseur privé qui choisit de financer des sociétés innovantes à fort potentiel à l’aide de son patrimoine financier. Il apporte ainsi à l’entreprise son expertise et les fonds nécessaire à son développement. Pour se rémunérer, le Business Angel peut revendre sa participation au bout de quelques années. 

  • Venture Capital

Également appelé capital-risque, le Venture Capital est un financement apporté à de jeunes entreprises innovantes par des investisseurs. Cet investissement prend la forme d’une participation en capital de l’entreprise en question et lui permet de se développer dans sa phase d’amorçage.

  • Fonds d’amorçage

Type de financement qui découle d’une levée de fonds de la part d’une jeune entreprise, parfois avant même sa création. Les participants de cette levée de fonds investissent financièrement dans l’entreprise pour en devenir actionnaire.

 

👉 Et les financements publics ?

Les financements publics, quant à eux sont attribués par les institutions publiques comme les régions, l’État et L’Union Européenne et sont divisés en de multiples sous-catégories. L’avantage pour certains, c’est qu’ils ne doivent pas être remboursés. Intéressant non ? En plus, ils sont pour la plupart non-dilutifs, c’est-à-dire qu’ils n’impactent pas le capital de l’entreprise.

Pour en savoir plus sur les financements publics et accéder à notre lexique ➡️ c’est par ici.

En revanche, s’ils n’ont plus de secrets pour vous, accédez directement à notre base de données qui recense pas moins de 10 200 aides et identifiez celles qui peuvent vous permettre de financer vos projets professionnels. 

financements publics

 

D’autres articles sur les financements sont en préparation, pour ne rien manquer, restez connectés et inscrivez-vous à notre newsletter ! 🔔

 

Sift Solutions, LA solution pour concrétiser vos projets.